lundi 22 décembre 2014

Les filles d'Anga Diaz égaient notre semaine de Noël


Bonne semaine avec les soeurs Diaz prénommées Ibeyi (jumelles en dialecte nigérian) !

dimanche 14 décembre 2014

Ces belles histoires

Il se passe vraiment beaucoup de belles choses aujourd'hui, de beaux projets et de belles rencontres qui marchent, même dans cet atmosphère morose. J'adore lorsque je me retrouve dans cet état d'esprit - ok, ce n'est pas TOUS les jours - et que je découvre ces gens qui créent, avec amour et intelligence. Je me sens pousser des ailes, j'ai le coeur qui bat plus fort -je l'entends littéralement taper - et j'ai des envies de me surpasser. Voir des gens faire de belles choses et se surpasser donne "de l'espoir", je sais je sais, c'est méga cliché mais c'est vrai. C'est comme un passage d'énergie. Un moyen de se dire que nos projets, à nous aussi, sont possibles et réalisables. Et surtout, ça donne le courage d'arrêter les "il n'y a qu'à" et de commencer... pour de bon, à rêver vrai.
C'est parfois éphémère mais ça réussit à me projeter dans ce que je veux faire, à me donner du courage dans des moments où on rame, où on s'embête, où on pense avoir fait le tour de ce moment présent. Ce qui est bien entendu faux. Ca nous transporte pour qu'on réalise tous ces petits projets.

C'est un peu le cas d'Encore Magazine. Que j'adoooore. Mon dieu je l'adore. Je vous explique.



De mémoire de Bb de la Branche, ENCORE n'est pas bien vieux. Je l'ai découvert car certaines des premières interviews étaient des gens que je suis régulièrement comme les créateurs du restaurant BALLS ou la bloggeuse Kenza ou le créateur de Fricote Magazine... Bref des beaux projets que je connaissais et qui ont publié sur leurs réseaux sociaux, le lien vers cet interview qui menait à ce curieux mag en ligne : ENCORE. J'ai donc suivi le mag sur facebook et lu toutes leurs interviews. A chaque fois, je terminais dans un état mi-nerveux mi-admirative mi-surexcitée. A chaque fois j'admirais ces gens qui avaient eu le courage de monter des projets, de faire ce qu'il voulait, de croire en ce qu'il pouvait faire et proposer. Ah et je tombe aussi, à chaque fois, amoureuse des projets que je vais tester ou auxquels j'assiste ou je teste. Un vrai vivier de talents.
D'ailleurs, rien qu'ENCORE est un beau projet qu'il fallait vraiment créer... Je vous le conseille vivement pour vous remonter le moral et lire de jolies choses sur notre pays pas si pourri.




samedi 13 décembre 2014

lundi 8 décembre 2014

Le mois de novembre dans mon assiette

Brunch à la maison -

Pizza maison super miam miam -

Candelaria (chronique ici) -

Le Dépanneur Terrasse (chronique ici) -

Brunch en Bretagne -

Planchette au Workshop dans le 3e Paris -

Petit café à emporter chez Rachel's chez qui je suis allée pour la rubrique déco du ELLE.fr (chronique ici). 25 rue du Pont au Choux, Paris 3e -

Soirée japonaise - c'était tellement bon qu'il faut que je vous en parle dans un vrai post -

Burger à Avignon au Barrio - tuerie du fromage à raclette. 13 rue des Infirmières 84000 Avignon.

Petite pause soirée chez Filakia, toujours aussi miam miam (chronique ici).

Brunch chez Koff dans le 18e, sans folie, un brunch sympa et bien complet ! Leur site.

Petite verveine de vieux à la maison !

dimanche 7 décembre 2014

Un dimanche sous la couette


On s'emmitoufle
On se câline
On se met sous la couette
On se fait du thé
On lit nos guides
On prépare notre prochain voyage
On profite du dimanche


Ecrire à la CRAIE i love you


Mais non mais non pas la craie de roche sédimentaire de carbonate de calcium et d'argile, Craie comme la maison de maroquinerie et de mode française créée par un couple toulousain en 2012. Mais siii, je vous en avais parlé en mai dernier ICI. J'étais complètement gaga de leur collection de chaussures en prévision de l'été. Désormais c'est leurs sacs que je convoite... Ils sont tous incroyables, tous made in France, tous ont une belle matière, de beaux cuirs... tous enfin me plaisent. De la pochette aux bons mélanges de matières aux sacs en bandoulière stylés et de caractère ! Et leur prix sont carrément respectables, je trouve. 

Je cherche un sac pour Noël depuis deux trois semaines. Noir, à la cool, en bandoulière de préférence, cuir mou, qui vieillit bien et si possible peu vu. Et bien on tombe soit dans les Zara et marques pas folichonnes pour un joli cadeau, soit dans le délire des "grandes" marques intouchables et si on décide de viser le "milieu" de Dreyfuss à Sandro en passant par APC, on est à 600, 700 € (et alors là je préfère carrément mettre de l'argent de côté pour m'acheter un vrai classique deux fois plus chers). Bref. Quand j'ai ré-entendu parler de Craie à une soirée vernissage, j'ai pensé à revenir voir leurs sacs et chaussures (que j'aime toujours autant) et là coup de coeur. Bref... j'espère bientôt vous les montrer à mon bras, voir à mes pieds pour les chaussures. Craie, je t'aime.









samedi 6 décembre 2014

La piscine (hallucinante) de Verner Panton à Hambourg


Conçue par Verner Panton en 1969 sous le building de l'hebdomadaire Der Spiegel à Hambourg en 1969, cette piscine est juste hallucinante... J'adore. Les journalistes qui pouvaient aller s'y baigner devaient forcément remonter avec une inspiration décuplée pour leurs papiers. Ahh la magie pop de Panton...



vendredi 5 décembre 2014